Nouvelle-Calédonie

LOGO_gieLa Nouvelle-Calédonie est située au cœur du Pacifique Sud, à moins de trois heures d’avion d’Auckland et de Sydney et à 9 heures de Tokyo. Les touristes néo-zélandais et australiens n’ont pas besoin de visa pour un séjour inférieur à trois mois. Les touristes japonais n’ont pas besoin de visa pour un séjour inférieur à un mois.

Peuplée de seulement 245 000 habitants, la Nouvelle-Calédonie offre à ses visiteurs la vision d’un paradis à l’indéniable beauté, dont les trésors écologiques multiples et préservés ne demandent qu’à être découverts.

La Grande Terre s’étend sur 450 km de long et 50 km de large. Elle est parcourue du nord au sud par une chaîne montagneuse qui sépare deux côtes aux caractéristiques très contrastées.

On trouve sur la côte Ouest des plages fabuleuses et de vastes plaines propices à l’élevage extensif. C’est le domaine des broussards et des stockmen, les cow-boys du Pacifique. Le climat y est chaud, plutôt sec et les paysages sont parfois arides.

La côte Est, elle, est plus humide et la végétation luxuriante. Les paysages sont de type tropical, avec de nombreuses vallées verdoyantes et des cascades rafraîchissantes. En majorité kanak, la population y est répartie entre les villages et les tribus situés entre le bord de mer et les vallées. Le point culminant, le mont Panier, s’élève à 1 628 m.

L’archipel des Loyauté se compose de trois îles principales, Lifou, Maré et Ouvéa, et de la minuscule Tiga. En grande partie kanak, la population y vit généralement en tribus et la société s’organise autour de la « coutume ». Les paysages des îles Loyauté sont splendides et les plages paradisiaques.

À l’extrême sud de la Grande Terre et à vingt minutes d’avion de Nouméa se trouve un joyau : l’île des Pins. Ancien bagne, aujourd’hui petit paradis aux plages de sable blanc bordées de pins colonnaires, elle représente une étape incontournable pour les visiteurs.

Nouméa, la capitale, est le centre économique du pays, où la culture française est très présente avec de nombreux restaurants, boulangeries, vinothèques, et boutiques de luxe. La culture kanak y est aussi représentée, notamment avec le centre culturel Tjibaou, chef-d’œuvre architectural de Renzo Piano, qui abrite de nombreuses œuvres d’art du Pacifique et qui organise régulièrement des manifestations et rencontres culturelles.

La Nouvelle-Calédonie offre un grand choix d’hébergements, de l’hôtel cinq étoiles au gîte rural ou tribal, en passant par le logement chez l’habitant et le camping dans des sites remarquables.

La biodiversité de la Nouvelle-Calédonie est considérée comme l’une des plus riches de la planète. L’archipel possède un niveau élevé d’endémisme ainsi que le plus grand lagon du monde, dont une grande partie est inscrite au patrimoine mondial de l’Unesco. C’est un véritable sanctuaire pour de nombreuses espèces telles que les baleines à bosse, les dugongs, les tortues et les oiseaux marins.

Plantes endémiques à profusion, oiseaux rares, insectes non décrits, réserves marines…, autant de trésors que la Nouvelle-Calédonie, classée cinquième pays de la planète pour sa richesse biologique, vous invite à découvrir en toute sécurité.

Le Caillou est également un immense terrain de jeu pour le touriste en quête de vacances sportives.

Côté mer, le lagon calédonien offre un large choix d’activités : kayak, randonnées palmées, plongée sous-marine, planche à voile, kitesurf, wakeboard ou encore croisières en catamaran.

Côté terre, montagnes et rivières offrent des paysages grandioses, que l’on peut découvrir, selon ses envies, à VTT, mais aussi à pied ou à cheval.